Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Actualités autour du Team Building

Cinéma et développement durable


L’atelier Cinéfantastic des Ateliers du court métrage s’avère particulièrement original et pertinent en terme de sensibilisation à la question du recyclage.

Cinéma et développement durable. Comment limiter notre impact sur l’environnement ?

Comment limiter notre impact sur l’environnement ?

Nous employons pour la pratique de cet atelier un certain nombre d’objets et de contenants de grande consommation (bouteille, pack, emballages etc…) qui sont soigneusement sélectionnés et stockés. Ils sont ensuite utilisés par les participants à l’atelier pour fabriquer des accessoires ou des éléments de décors nécessaires à la création de l’univers du film « suédé ».

Sur ce point nous pouvons dire que nous mettons en scène des objets destinés à la poubelle. Ce sont eux qui font au moment de la projection toute l’intelligence de la création « décalée » de l’équipe. Le jeu consiste alors à reconnaître l’objet qui a servi à la fabrication de telle voiture ou de tel vaisseau spatial.

Cette mise en scène évoque d’une certaine façon le « tout est utile pour créer », il n’est donc pas indispensable de fournir des matériaux qui seront détruits pour l’occasion et qui vont produire de nouveaux déchets.

Cette pratique a t-elle une incidence sur le comportement « éco-responsable » des collaborateurs ?

L’assemblage d’objets recyclés pour créer un film est d’une certaine manière une ouverture au cinéma de l’idée. Comment donner forme à un personnage comme E.T, que des millions de personnes ont aimé voir dans une aventure cinématographique ?

L’aspect minimaliste du « gentil extra-terrestre » qui a coûté par ailleurs des millions de dollars à ses producteurs peut sans doute faire réfléchir certains sur la nécessité à employer toujours des fortunes pour arriver à émouvoir. Mais c’est avant tout la mise à disposition d’objets soigneusement sélectionnés qui ouvre le regard et implique spontanément le futur cinéaste dans son rôle « d’éco-collaborateur », citoyen du monde.

Le cinéma « éco-responsable » a t-il de l’avenir pour les événements d’entreprise ?

En employant autre chose que des costumes, des gros projecteurs et des studios ultra- modernes pour faire de belles images, on ose espérer que les entreprises ne s’y tromperont pas. Elles comprendront très vite que le bénéfice est double. On découvre d’abord les vraies coulisses de la fabrication d’un film en partant du scénario pour aller jusqu’à la constitution du casting et la fabrication des costumes, des accessoires, des décors, sur un format minimaliste mais réaliste.

L’apprentissage est utile et ludique, dynamique et créatif, on en ressort avec d’étonnantes recettes de cinéma. On manipule ensuite des tas d’objets insolites, improbables qui, si l’on suit quelques croquis, si l’on réfléchit ensemble à leur utilisation, deviennent de véritables sources de création collective.

La dernière palme en date revenant certainement à cette équipe qui utilisa une vieille brosse pour faire le générique de Warner Bros !
Si vous cherchez un team building éco-responsable qui soit ludique et visuellement pertinent, l’atelier Cinéfantastic est certainement une bonne réponse à vos attentes.