CINEMUSIKAL


Inventé dans les années 60, le Scopitone est un Juxebox associant l’image au son. 1960 c’est l’année Yéyé, autant dire le must de la variété française, tous les grands de l’époque commandent leur scopitone : Adamo, France Gall, Richard Antony, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Jacques Brel, Dalida, Joe Dassin, Claude François, Johnny halliday…

Réalisé en quelques jours, avec des budgets ridicules, ce cinéma de l’urgence est tout d’abord très critiqué puis, considéré par la presse spécialisée comme un laboratoire d’essais particulièrement intéressant.

Comment s’organise un atelier Cinescopi ?

En partant d’une approche simplifiée de la fabrication d’un film, les participants reçoivent un cahier de cinéaste qui leur permet de réaliser en quelques heures un clip musical des années 60. Une formation qui dure environ 90 minutes et qui se poursuit par le tournage du film pendant également 90 minutes.

CINÉSCOPI peut accueillir entre 10 et 400 personnes, réparties en groupes (plateaux) de 10 à 20 personnes encadrés par un coach. Chaque équipe de 10/20 personnes reçoit une caméra numérique, un lecteur audio, un tube de l’époque, un lot de costumes des années 60 et quelques accessoires en rapport avec la chanson. Elle part ensuite réaliser son film avec la complicité de son coach sur les espaces intérieurs et extérieurs du lieu où se déroulera votre événement.

Quels sont les atouts pour votre activité team building ?

Tous les participants ont un rôle sur le tournage, tous sont impliqués dans la création, la réalisation, la mise en scène.
A l’issue du tournage, les images réalisées sont confiées à un monteur professionnel qui vous permettra de visionner le résultat 2 heures plus tard pour les premiers montages.

Le “fin du fin” pour revivre les projections des clips de stars comme dans les années 60 c’est d’inviter un grand spécialiste du Scopitone avec son projecteur super 8 et ses vinyles.