Actualités autour du Team Building

CINESPIRIT: l’esprit du cinéma s’invite dans les team building


Faire un film n’a jamais été aussi facile, mais comment le réussir lorsqu’on est plusieurs à le concevoir ?

2020, la technologie nous offre ce qu’il y a de plus simple et de plus évolué en matière de captation d’image. Les temps de montage sont réduits, on peut donc prétendre à faire du cinéma en équipe et à le partager dans un temps record alors qu’il faut plusieurs jours, voir plusieurs mois pour produire un court-métrage.

Oui mais avec quelle histoire ?

Les entreprises, ou plutôt les managers, souvent cinéphiles, amateurs de technologie aussi, envisagent alors des ateliers cinéma dans lesquels leurs collaborateurs pourraient soit re-jouer une scène culte, soit faire un film à partir d’un sujet qui fait l’actualité de leur marque afin d’avoir une histoire à raconter.

 

 

Et si le cinéma événementiel était un faux ami pour la cohésion d’équipe ?

Rien n’empêche une entreprise de choisir un prestataire de team building cinéma sur le simple critère du matériel et de l’équipe d’animation qui semble sympathique et professionnelle.

Tout indique au décideur de choisir une société d’animation cinéma pour la cohésion d’équipe qui répond exactement à ses attentes comme par exemple : rejouer et filmer une scène culte, faire une publicité sur le nouveau service de protection des risques bancaires, etc…

Pourtant, les résultats que produisent les équipes auxquelles on propose ce type de défi sont, il faut l’avouer la plupart du temps, assez navrants. A la fois sur la forme visuelle et sur le contenu qu’ils proposent.

Et curieusement la raison n’est pas du ressort du matériel, des animateurs ou de la mauvaise idée du décideur. Curieusement la raison est une question de contrainte.

 

 

La contrainte: celle qui stimule et guide une équipe pour un résultat enthousiasmant.

Et curieusement la raison n’est pas du ressort du matériel, des animateurs ou de la mauvaise idée du décideur. Curieusement la raison est une question de contrainte.

Apporter aux équipes un cadre qui impose un genre cinématographique plutôt qu’une scène mythique à rejouer, laisse davantage de place à la relecture et à l’imaginaire collectif.

Le mode « à la façon de  » peut alors se pratiquer avec davantage de potentiel que le mode « comme » qui amène une forme de comparaison et par voie de conséquence, une notion de compétition.

 

 

Comparer le jeu entre 2 acteurs professionnels lorsqu’on est pas soi même un professionnel ouvre la porte à toutes les subjectivités.

En entreprise et plus encore lorsque l’on prétend faire du cinéma, il est de bon usage de penser à la place de chacun dans un projet collectif qui ne fait pas appel aux compétences professionnelles mais plutôt aux talents cachés et autres personnalités refoulées.

Révéler chaque individu dans sa singularité, voici ce que devrait être le team building lorsqu’il est associé à un art. Nos ateliers cinéma sont tous pensés dans ce sens, ils offrent une place à chacun qu’il soit créatif ou non car il s’agit avant tout de trouver un prétexte à l’expression.

Le corporel pour celui qui sera comédien, le bricoleur pour le décorateur, l’organisateur pour le régisseur ou le réalisateur etc… Instinctivement les places occupées sont le miroir des sensibilités et des désirs, rien n’est imposé, le mot liberté est toujours au coeur du processus.

 

Cinespirit est à ce titre, notre atelier cinéma le plus performant en terme de rapport prix/résultat.
Grâce à la seule utilisation du fond vert, sans costumes ni accessoires supplémentaires,  il offre une grande liberté d’expression dans une forme très contemporaine.